More Links in News & Events
Share

Jason Carter and C.D. Glin Lead Delegation to Mali to Advocate for Peace Agreement Implementation

(En français)

BAMAKO, MALI (May 6, 2022) — Jason Carter, chairman of The Carter Center Board of Trustees, and C.D. Glin, Global Head of Philanthropy for PepsiCo and a Carter Center board member, led a delegation this week to Bamako, where they met with leaders tasked with implementing Mali’s 2015 peace agreement.

Glin and Carter, who is the grandson of former U.S. President Jimmy Carter, met with President of the Transition Assimi Goïta and with representatives of the Signatory Parties to the peace agreement — the Coordination of Azawad Movements (CMA) and the Platform — to discuss the implementation of the agreement, Mali’s international relations, and the Carter Center’s continued support of peace and public health in Mali. In addition, they discussed Mali’s advances in the fight against Guinea worm disease and the elimination of trachoma, the world’s leading cause of preventable blindness.

“It was an honor to visit Mali and have the opportunity to continue the work The Carter Center began decades ago,” said Carter. “The Carter Center has served as the Independent Observer of the peace agreement since 2018 when the government and the other signatories asked us to serve in this role. I was grateful for the opportunity to have constructive and frank conversations with the president and signatories to the peace agreement, and to share our concerns and offer our support for concrete ways to move forward.”

The delegation also met the Transition Support Group, led by the Economic Community of West African States, and virtually with El Ghassim Wane, the special representative of the United Nations Secretary-General, to discuss the international community’s role in advancing peace in Mali.  

Carter and Glin were accompanied by former U.S. Ambassador Bisa Williams, the Carter Center’s special advisor on Mali and head of the Independent Observer project, and John Goodman, an associate director in the Center’s Conflict Resolution Program.

Background: The Carter Center serves as the Independent Observer to the Agreement for Peace and Reconciliation in Mali, resulting from the Algiers Process, and is responsible for evaluating and reporting on the implementation of the agreement and making recommendations to overcome obstacles blocking implementation. Since 1992, it has supported public health in Mali, including working toward the eradication of Guinea worm disease and the elimination of trachoma.

Contact: In Atlanta, Soyia Ellison, soyia.ellison@cartercenter.org

###

The Carter Center
Waging Peace. Fighting Disease. Building Hope.

A not-for-profit, nongovernmental organization, The Carter Center has helped to improve life for people in over 80 countries by resolving conflicts; advancing democracy, human rights, and economic opportunity; preventing diseases; and improving mental health care. The Carter Center was founded in 1982 by former U.S. President Jimmy Carter and former First Lady Rosalynn Carter, in partnership with Emory University, to advance peace and health worldwide.

POUR PUBLICATION IMMÉDIATE

6 mai 2022

Jason Carter et C.D. Glin mènent une délégation au Mali pour promouvoir la mise en œuvre de l'Accord de paix

BAMAKO, MALI - Jason Carter, président du conseil d'administration du Centre Carter, ainsi que C.D. Glin, responsable mondial de la philanthropie pour PepsiCo et membre du conseil d’administration du Centre Carter, ont mené une délégation cette semaine à Bamako, où ils se sont entretenus avec les responsables de la mise en œuvre de l’Accord de paix de 2015.

Glin et M. Carter, qui est le petit-fils de l'ancien président américain Jimmy Carter, ont rencontré le Président Goïta ainsi que les représentants des parties signataires de l'Accord de paix - la Coordination des Mouvements de l'Azawad (CMA) et la Plateforme - pour discuter de la mise en œuvre de l'Accord, des relations internationales du Mali et du soutien constant du Centre Carter en faveur de la paix et de la santé publique au Mali. En outre, ils ont discuté des avancées du Mali dans la lutte contre la maladie du ver de Guinée et l'élimination du trachome, la première cause de cécité évitable dans le monde.

« Ce fut un honneur de me rendre au Mali et d’avoir l’opportunité de poursuivre le travail du Centre Carter initié depuis des décennies » a déclaré M. Carter. « Le Centre Carter sert en tant qu’Observateur indépendant de l’Accord de paix depuis 2018, année où le gouvernement et les autres signataires nous ont demandé de remplir ce rôle. Je suis reconnaissant de l’opportunité d’avoir eu des discussions franches et constructives avec le Président et les signataires de l’Accord de paix, à l’occasion desquelles j’ai pu partager nos préoccupations et offrir notre soutien en vue de moyens concrets pour aller de l'avant. "

La délégation s’est également entretenue avec le Groupe d'appui à la Transition, dirigé par la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest, ainsi que virtuellement avec le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies, El Ghassim Wane, pour discuter du rôle de la communauté internationale dans la promotion de la paix au Mali. 

Carter et M. Glin étaient accompagnés de l'ancienne ambassadrice américaine Mme Bisa Williams, Conseillère spéciale pour le Mali du Centre Carter et responsable du projet d'Observateur indépendant, ainsi que de John Goodman, Directeur adjoint du Programme de Résolution des Conflits du Centre.

Le Centre Carter assure le rôle d'Observateur indépendant de l'Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali, issu du processus d'Alger, et est chargé d'évaluer et de rendre compte de la mise en œuvre de l'Accord, ainsi que de présenter des recommandations pour surmonter les obstacles bloquant la mise en œuvre. Depuis 1992, le Centre Carter apporte également son soutien en matière de santé publique au Mali, notamment en faveur de l'éradication de la maladie du ver de Guinée et l'élimination du trachome.

###

Contact : À Atlanta, Soyia Ellison, soyia.ellison@cartercenter.org 

Le Centre Carter
"Promouvoir la paix. Combattre la maladie. Construire l'espoir."

Organisation non gouvernementale à but non lucratif, le Centre Carter a contribué à l’amélioration de la vie des populations dans plus de 80 pays en contribuant à la résolution des conflits, en promouvant la démocratie, les droits humains et le développement, en agissant en prévention des maladies et en améliorant les soins de santé mentale. Le Centre Carter a été fondé en 1982 par Jimmy Carter, ancien président des États-Unis, et Rosalynn Carter, ancienne première dame, en partenariat avec l’Université Emory, afin de promouvoir la paix et la santé dans le monde.

Visitez notre site web CarterCenter.org | Suivez-nous sur Twitter @CarterCenter | Suivez-nous sur Facebook Facebook.com/CarterCenter | Regardez-nous sur YouTube YouTube.com/CarterCenter